Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 7 avril 2019, 5ème dimanche de Carême, C

Dimanche 7 avril 2019,
5ème dimanche de Carême, C

vendredi 5 avril 2019, par paroissebonniere

CARÊME 2019 : PRIER AVEC PADRE PIO, JEUNER POUR LES PLUS PAUVRES ET SOUTENIR NOS FRERES ET SOEURS MALADES

Chaque année, le Carême nous offre une occasion providentielle pour approfondir le sens et la valeur de notre vie chrétienne. Pendant le temps du Carême, l’Église nous encourage à un renouvellement intérieur par la prière, le jeûne et l’aumône. Aussi, cette année, je vous ai proposé de vivre notre Carême paroissial 2019 avec Padre Pio afin qu’il nous aide à nous convertir et à nous tourner vers Dieu en servant les plus pauvres.

Notre action de carême 2019 est en faveur de la Maison de soulagement de la souffrance fondée par Padre Pio. Notre aumône envers nos frères et soeurs malades sera une manière concrète de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, et, en même temps, un exercice ascétique pour se libérer de l’attachement aux biens terrestres. L’aumône nous apprend à aller à la rencontre des besoins de notre prochain et à partager avec les autres ce que, par grâce divine, nous possédons.

L’aumône, en nous rapprochant des autres, nous rapproche de Dieu, et elle peut devenir l’instrument d’une authentique conversion et d’une réconciliation avec Lui et avec nos frères. L’aumône éduque à la générosité de l’amour. Saint Joseph-Benoît Cottolengo avait l’habitude de recommander : « Ne comptez jamais les pièces que vous donnez, parce que, je le dis toujours : si en faisant l’aumône la main gauche ne doit pas savoir ce que fait la droite, de même la droite ne doit pas savoir ce qu’elle fait elle-même » (Detti e pensieri, Edilibri, n. 201). À ce propos, combien significatif est l’épisode évangélique de la veuve qui, dans sa misère, jette dans le trésor du Temple « tout ce qu’elle avait pour vivre » (Mc 12, 44). Sa petite monnaie, insignifiante, devint un symbole éloquent : cette veuve donna à Dieu non de son superflu, et non pas tant ce qu’elle a, mais ce qu’elle est. Elle, tout entière. (Benôit XVI, Carême 2008)

Une quête vous sera proposée à la sortie des messes de ce Dimanche en faveur de la Maison de soulagement de la souffrance fondée par Padre Pio.

Merci d’avance pour votre générosité et vos prières !

Que Dieu vous bénisse ! Abbé Landry Védrenne, curé doyen