Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 9 septembre 2018, 23ème dimanche du Temps Ord. Année (...)

Dimanche 9 septembre 2018,
23ème dimanche du Temps Ord. Année B

dimanche 9 septembre 2018, par paroissebonniere

« Mes oreilles et ma bouche ! »

Dans l’Evangile de ce Dimanche, le Seigneur dit pour la guérison du sourd-muet : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »

Cela nous fait penser au rite du baptême où nous disons : « Le Seigneur Jésus a fait entendre les sourds et parler les muets : qu’il te donne d’écouter sa parole, et de proclamer la foi pour la louange et la gloire de Dieu le Père. » Nous constatons qu’il s’agit d’abord d’entendre et d’écouter avant de parler et de proclamer

Cela nous rappelle aussi la prière du « Chmâ, Israël, Ado-nay Elo-henou », « Écoute, Israëlle Seigneur notre Dieu ». En effet, nous sommes d’abord invités à écouter le Seigneur, à le contempler, à prier avant de parler. Cela est une attitude assurément remplie d’humilité qui nous décentre et qui permet de nous laisser modeler par Dieu. C’est l’attitude de l’humble serviteur qui se rend disponible tel Samuel qui dit « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » ou encore la Vierge Marie avec son Ecce : « Voici la Servante du Seigneur ! ».

Demandons au Seigneur, d’ouvrir nos oreilles non pour être attirés par les discussions stériles et sans fin mais pour entendre sa Parole et la laisser prendre corps en nous. Demandons-lui de délier notre langue non pas pour répandre le mal mais pour répandre sa Miséricorde et proclamer la Bonne Nouvelle. De cette manière, nous demandons au Seigneur de prendre place dans notre corps afin qu’il nous recrée dans son Amour.

Deux oreilles pour écouter deux fois plus que nous parlons. Un grand coeur qui est au centre pour aimer, pardonner, écouter, parler, accueillir, prier et surtout pour battre au rythme de l’Amour de Dieu. Effata ! Ouvre-toi ! Ouvrons-nous à l’action du Seigneur en nous ! Redisons avec le Psalmiste : « Seigneur, ouvre mes lèvres et ma bouche annoncera ta louange » (Ps 50/51, 17).

Puisse notre vie entière être une action de grâce au Seigneur et soit dévouée uniquement à l’amour de Dieu et de nos prochains.

En fin de cet Edito, je vous confie mon confrère le Père Pierre Amar, curé de Limay, qui a quelques soucis de santé. En attendant son retour, j’ai été nommé administrateur de la paroisse de Limay-Vexin et ai été reconduit par notre Evêque doyen du doyenné de Mantes-la-Jolie. Je remets toutes ces missions dans les mains du Seigneur et à vos prières.

Que Dieu vous bénisse tous !

Abbé Landry Védrenne, curé doyen