Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 14 mai 2017 5ème dimanche de Pâques

Dimanche 14 mai 2017
5ème dimanche de Pâques

vendredi 12 mai 2017, par paroissebonniere

Prier Marie qui défait les noeuds !

C’est avec un amour infini de Mère et poussée par son extraordinaire pouvoir d’intercession auprès de son Fils Jésus, que Marie, Celle qui défait les noeuds de nos vies, s’approche de nous aujourd’hui. Elle est belle, triomphante, resplendissante et miséricordieuse.

Ah, les noeuds de nos vies ! Comme ils étouffent notre âme, nous abattent, nous enlèvent la foi du coeur. Ces noeuds qui nous éloignent de Dieu, qui enchaînent nos bras, nos jambes, tout notre être et notre foi, qui nous empêchent de nous lancer dans Ses bras, comme des enfants, et de Lui rendre grâce. La Vierge Marie veut que cela cesse. Elle vient à notre rencontre, aujourd’hui, pour que nous lui donnions tous ces noeuds. Elle les dénouera l’un après l’autre.

Vierge Marie, mère du bel amour, mère qui n’a jamais abandonné un enfant qui crie au secours, mère dont les mains travaillent sans cesse pour tes enfants bien-aimés, car elles sont poussées par l’amour divin et l’infinie miséricorde qui déborde de ton coeur, tourne ton regard plein de compassion vers moi.

Vois le paquet de ’’noeuds’’ qui étouffent ma vie. Tu connais mon désespoir et ma douleur. Tu sais combien ces noeuds me paralysent. Marie, mère que Dieu a chargée de défaire les « noeuds » de la vie de tes enfants, je dépose le ruban de ma vie dans tes mains. Personne, pas même le Malin, ne peut le soustraire à ton aide miséricordieuse. Dans tes mains, il n’y a pas un seul noeud qui ne puisse être défait. Mère toute-puissante, par ta grâce et par ton pouvoir d’intercession auprès de ton Fils Jésus, mon libérateur, reçois aujourd’hui ce ’’noeud’’ (le nommer si possible) Pour la gloire de Dieu, je te demande de le défaire, et de le défaire pour toujours. J’espère en toi. Tu es l’unique consolatrice que Dieu m’a donnée, tu es la forteresse de mes forces fragiles, la richesse de mes misères, la délivrance de tout ce qui m’empêche d’être avec le Christ. Accueille mon appel. Garde-moi, guide-moi, protège-moi.

Tu es mon refuge assuré. Marie, toi qui défais les noeuds, prie pour moi. Amen !

Puisse Marie défaire tous vos noeuds et que Dieu vous bénisse,


Abbé Landry Védrenne, curé doyen