Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 15 janvier 2017

Dimanche 15 janvier 2017

vendredi 13 janvier 2017, par paroissebonniere

La joie de l’Evangile du Pape François (Extrait n. 265)
 
 Toute la vie de Jésus, sa manière d’agir avec les pauvres, ses gestes, sa cohérence, sa générosité quotidienne et simple, et finalement son dévouement total, tout est précieux et parle à notre propre vie. Chaque fois que quelqu’un se met à le découvrir, il se convainc que c’est cela même dont les autres ont besoin, bien qu’ils ne le reconnaissent pas : « Ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l’annoncer » (Ac 17, 23). 

Parfois, nous perdons l’enthousiasme pour la mission en oubliant que l’Évangile répond aux nécessités les plus profondes des personnes, parce que nous avons tous été créés pour ce que l’Évangile nous propose : l’amitié avec Jésus et l’amour fraternel. Quand on réussira à exprimer adéquatement et avec beauté le contenu essentiel de l’Évangile, ce message répondra certainement aux demandes les plus profondes des cœurs. : « Le missionnaire est convaincu qu’il existe déjà, tant chez les individus que chez les peuples, grâce à l’action de l’Esprit, une attente, même inconsciente, de connaître la vérité sur Dieu, sur l’homme, sur la voie qui mène à la libération du péché et de la mort. L’enthousiasme à annoncer le Christ vient de la conviction que l’on répond à cette attente ». L’enthousiasme dans l’évangélisation se fonde sur cette conviction. Nous disposons d’un trésor de vie et d’amour qui ne peut tromper, le message qui ne peut ni manipuler ni décevoir. C’est une réponse qui se produit au plus profond de l’être humain et qui peut le soutenir et l’élever. C’est la vérité qui ne se démode pas parce qu’elle est capable de pénétrer là où rien d’autre ne peut arriver. Notre tristesse infinie ne se soigne que par un amour infini. 
 
SEIGNEUR OUVRE NOS CŒURS POUR ACCUEILLIR ET REPANDRE TA CHARITE. AIDE-NOUS A ETRE DE VRAIS TEMOINS DE TON AMOUR ET DE TA MISERICORDE. DONNE-NOUS L’AUDACE ET LE ZELE NECESSAIRES POUR ANNONCER A TOUS TON EVANGILE.
 
Que Dieu vous bénisse ! 

Abbé Landry Védrenne, curé doyen