Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 18 décembre 2016 4er Dimanche de l’Avant

Dimanche 18 décembre 2016
4er Dimanche de l’Avant

vendredi 16 décembre 2016, par paroissebonniere

Dimanche de la Charité

Préparer son coeur pour accueillir le Divin Enfant.

L’avent est un beau temps de préparation qui nous permet de nous convertir, de nous rapprocher de Dieu et d’enrichir notre prière notamment grâce à l’aide des méditations des Saints. Je vous propose de nous plonger dans la prière et les pensées de Saint Josémaria qui disait que chaque Noël « doit être pour nous une nouvelle rencontre spéciale avec Dieu, laissant entrer au fond de l’âme sa lumière et sa grâce ».

Voici quelques une de ses pensées :

« L’Avent est arrivé. Bonne époque pour renouveler ton désir, ta nostalgie, ton attente sincère de la venue du Christ ! De sa venue quotidienne dans ton âme grâce à l’Eucharistie ! — « Ecce veniet ! » — Il vient ! Forge, 548

« Ouvrez les yeux et relevez la tête, car le jour de votre Rédemption est proche » (Lc 21, 28). Le temps de l’Avent est un temps d’espérance. Tout le panorama de notre vocation chrétienne, cette unité de vie dont l’axe est la présence de Dieu, Notre Père, peut et doit être pour nous une réalité quotidienne. Quand le Christ passe, 11, 4

Recherche l’union à Dieu, et remplis-toi d’espérance — cette vertu si sûre ! Parce qu’avec les lumières de sa miséricorde, Jésus t’éclairera, même au milieu de la nuit la plus sombre. Forge, 293

Jésus-Christ Dieu-Homme. C’est là une des magnalia Dei, une des merveilles de Dieu, que nous devons méditer et dont nous devons remercier ce Seigneur qui est venu apporter « la paix sur la terre aux hommes de bonne volonté » (Lc 2,14), et à tous les hommes qui veulent unir leur volonté à la Volonté suprêmement bonne de Dieu : pas seulement aux riches et aux pauvres mais à tous les hommes, à tous nos frères ! car nous sommes tous frères en Jésus, fils de Dieu, frères du Christ : sa Mère est notre Mère (…) Il nous faut regarder l’enfant, notre Amour, dans son berceau. Et il nous faut le regarder en nous sachant devant un mystère. Nous devons, par la foi, accepter ce mystère et, par la foi également, en approfondir le contenu. Et pour cela, nous avons besoin des dispositions d’humilité d’une âme chrétienne — ne pas vouloir réduire la grandeur de Dieu à nos pauvres concepts, à nos explications humaines, mais comprendre que ce mystère, dans son obscurité, est une lumière qui guide la vie des hommes. Quand le Christ passe, 13

Que Dieu embrase vos coeurs de son Amour et de sa Miséricorde afin d’accueillir dans la joie et l’allégresse le Divin Enfant à Noël !!!

VEILLEE DE MISERICORDE, JEUDI 22 DECEMBRE de 19h30 à 21h00 en l’église de Bonnières. Venez nombreux vivre le Pardon de Dieu ! Laissez-vous relever et aimer par le Seigneur dans le Sacrement de Réconciliation ! Il y aura plusieurs prêtres pour confesser.

Abbé Landry Védrenne, curé doyen