Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 18 septembre 2016 XXVème dimanche du temps ordinaire - Année (...)

Dimanche 18 septembre 2016
XXVème dimanche du temps ordinaire - Année C

vendredi 16 septembre 2016, par paroissebonniere

La Messe en semaine : on « peut » le faire !

Ça y est, l’année est lancée : les enfants sont à l’école, les inscriptions diverses et variées s’achèvent… Côté « engagement spirituel », certaines mères de famille ont coché la case « messe en semaine ». Quand et comment y arrivent-elles ?

-Catherine, 9 enfants (Brest) : « Le mercredi soir, avec mon mari » : « Depuis l’année dernière, je vais à la messe avec mon mari le mercredi soir. Il l’a inscrit dans son agenda et passe me prendre en voiture en rentrant du travail. Pendant ce temps, nos collégiennes de 13 et 14 ans donnent aux plus petits le dîner que j’ai préparé. Tout le monde apprécie ce moment : les grandes d’être ainsi responsabilisées, les petits d’être sans Papa et Maman. Ils sont tout calmes quand je rentre, ce qui est exceptionnel…Cette journée du mercredi, la plus fatigante pour moi, se termine en beauté par ce tête-à-tête conjugal… à trois, avec le Bon Dieu ! »

-Anne, 3 enfants (Tours) : « À deux pas de mon bureau, des dominicains disent la messe à 12 h 15 J’essaie d’y aller une fois par semaine…Je rechigne souvent à y aller, mais jamais je ne le regrette ! Souvent, les textes du jour viennent très à propos, offrent un éclairage, parfois inattendu, sur mon quotidien. Les homélies vont à l’essentiel en peu de mots. J’en ressors toujours contente, nourrie par la Parole et le Pain de vie. Un vrai ressourcement. »

-Diane, 1 enfant (Paris) : La messe en semaine est aussi un moment de rencontre avec les paroissiens. J’en sors plus joyeuse et mon fils le ressent. Avec le temps, l’eucharistie devient une nourriture nécessaire. Notre mode de vie entraîne beaucoup de dispersion ; cette petite fidélité-là offre une pause où l’on relit sa journée, où on fait le point. C’est un repère important. Le soir, j’ai le sentiment de n’avoir pas perdu ma journée et d’avoir fait l’essentiel : recevoir le Christ. »

Extraits de Famille Chrétienne, Chroniques, 15 septembre 2009.

Vous êtes tous invités à la messe en semaine ! Vous verrez, vous en sortirez transformés et grandis dans le Christ ! C’est un coeur à coeur avec Jésus qui vous donnera une paix incroyablement profonde !

Abbé Landry Védrenne, curé doyen