Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 8 mai 2016 7ème Dimanche de Pâques - Année C

Dimanche 8 mai 2016
7ème Dimanche de Pâques - Année C

samedi 7 mai 2016, par paroissebonniere

Pèlerinage du 8 mai 2016 à
Notre Dame de la Mer

Le pèlerinage est un signe particulier de l’Année Sainte : il est l’image du chemin que chacun parcourt au long de son existence. La vie est un pèlerinage, et l’être humain un viator, un pèlerin qui parcourt un chemin jusqu’au but désiré. Ce sera le signe que la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice. Que le pèlerinage stimule notre conversion : en passant la Porte Sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous. (Pape François, « Miserocordiæ vultus », § 14)

Le signe de la Porte Sainte évoque le passage que tout chrétien est appelé à effectuer du péché à la grâce. Il n’y a qu’une seule porte qui ouvre toute grande l’entrée dans la vie de communion avec Dieu, et cette porte, c’est Jésus, chemin unique et absolu de salut.

En outre, le Pape François nous rappelle son désir que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui va à la rencontre de tous avec le visage du Père qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis.
(Pape François, « Miserocordiæ vultus », § 22

Pour vivre et obtenir l’indulgence, les fidèles sont appelés :
-à accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain, ainsi que dans les quatre basiliques papales à Rome, comme signe du désir profond de véritable conversion. De même, l’indulgence pourra être obtenue dans les sanctuaires où est ouverte la Porte de la Miséricorde comme à Notre-Dame de la Mer,
-à vivre le Sacrement de la Réconciliation,
-à participer à la célébration de la sainte Eucharistie par une réflexion sur la miséricorde,
-à accompagner ces célébrations par la profession de foi et par la prière pour le Pape et ses intentions pour le bien de l’Eglise et du monde entier.

Abbé Landry Védrenne, curé doyen