Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 31 janvier 2016 4è dimanche du Temps Ord. - Année C

Dimanche 31 janvier 2016
4è dimanche du Temps Ord. - Année C

vendredi 29 janvier 2016, par paroissebonniere

En cette année de la Miséricorde, Le Pape François nous dit :

Comme on peut le remarquer, la miséricorde est, dans l’Ecriture, le mot-clé pour indiquer l’agir de Dieu envers nous. Son amour n’est pas seulement affirmé, mais il est rendu visible et tangible. D’ailleurs, l’amour ne peut jamais être un mot abstrait. Par nature, il est vie concrète : intentions, attitudes, comportements qui se vérifient dans l’agir quotidien. La miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Il se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et nous voir heureux, remplis de joie et de paix. L’amour miséricordieux des chrétiens doit être sur la même longueur d’onde. Comme le Père aime, ainsi aiment les enfants. Comme il est miséricordieux, ainsi sommes-nous appelés à être miséricordieux les uns envers les autres. (Pape François, Misericordiae Vultus, §9)

4EME OEUVRE DE MISERICORDE CORPORELLE VETIR CEUX QUI SONT NUS

Cette oeuvre de miséricorde vise à couvrir une autre nécessité de base : le vêtement. Souvent la paroisse, le secours catholique ou autre, nous en facilite la tâche en collectant des habits. Pensons alors à ne pas leur donner seulement ce que nous avons rejeté, ce que nous ne mettons plus, mais offrons leur aussi ce qui nous serait encore utile. C’est saint Jacques dans sa lettre qui nous encourage à être généreux : « Supposons qu’un frère ou une soeur n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l’un de vous leur dit : « Allez en paix ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » sans leur donner le nécessaire pour vivre, à quoi cela sert-il ? (Jc 2, 15-16).

Le chrétien ne peut se contenter de s’arrêter à ses problèmes personnels, car il doit vivre en au rythme de l’Église universelle, en pensant au salut de toutes les âmes. SJM, Quand le Christ passe, 145

Dans 10 jours, nous entrons en carême, la paroisse vous propose d’aider nos frères chrétiens d’Orient à garder leur dignité et à vivre correctement. Votre aide peut tout changer ! Soutenons nos frères, apportons leurs notre offrande et nos dons ! Merci pour eux ! Dieu se réjouit toujours de voir ses enfants aussi miséricordieux ! Les livrets de carême seront disponibles dès le 7 février. (cf, p.4)

Abbé Landry Védrenne, curé doyen