Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 6 décembre 2015 2ème dimanche de l’avent Dimanche de la (...)

Dimanche 6 décembre 2015
2ème dimanche de l’avent
Dimanche de la Paix

vendredi 4 décembre 2015, par paroissebonniere

FETE DE L’IMMACULEE CONCEPTION ET OUVERTURE DE L’ANNEE SAINTE DE LA MISERICORDE

« L’Année Sainte s’ouvrira le 8 décembre 2015, solennité de l’Immaculée Conception. Cette fête liturgique montre comment Dieu agit dès le commencement de notre histoire. Après qu’Adam et Eve eurent péché, Dieu n’a pas voulu que l’humanité demeure seule et en proie au mal. C’est pourquoi Marie a été pensée et voulue sainte et immaculée dans l’amour (cf. Ep 1, 4), pour qu’elle devienne la Mère du Rédempteur de l’homme. Face à la gravité du péché, Dieu répond par la plénitude du pardon. » Pape François, Visage de la Miséricorde, §3.

C’est avec la Vierge Marie, que l’Eglise va entrer dans l’Année Sainte de la Miséricorde. Sur notre secteur, nous célèbrerons l’ouverture du Jubilé le :

MARDI 8 DECEMBRE 2015 A 20H30 PROCESSION AUX FLAMBEAUX ET MESSE A NOTRE-DAME DE LA MER, JEUFOSSE.

Aussi, pour remercier la Vierge, je vous propose de déposer le 8 décembre DES FLEURS ET DES LUMIGNONS devant la statue de Marie qui est sur le Parvis de l’église de Bonnières ou encore de les déposer en l’église de Rosny à la chapelle de la Vierge. C’est un geste tout simple mais si beau ! En ce jour de l’Immaculée conception, vous pourrez mettre des bougies sur le rebord de votre fenêtre comme un BEAU MERCI à la Vierge !

Le Jubilé est appelé communément "Année Sainte", non seulement parce qu’il commence, se déroule et se conclut par des rites sacrés, mais aussi parce qu’il est destiné à promouvoir la sainteté de vie. Il a été institué pour consolider la foi, favoriser les oeuvres de solidarité et la communion fraternelle au sein de l’Eglise et dans la société, pour rappeler et encourager les croyants à une profession de foi plus sincère et plus cohérente dans le Christ unique Sauveur. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son coeur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de son péché.

Que ce Jubilé de la Miséricorde soit pour chacun d’entre vous un moment extraordinaire de grâce et de renouveau spirituel.

Abbé Landry Védrenne, curé doyen