Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > 24 mai 2015 PENTECOTE

24 mai 2015
PENTECOTE

vendredi 22 mai 2015, par paroissebonniere

La mission de l’Eglise et l’Esprit-Saint

L’existence et la mission même de l’Eglise dépendent de l’effusion de l’Esprit le jour de la Pentecôte. Pour l’Eglise, « être » veut dire « être en mission ». Lorsque la promesse de Jésus, « sous peu de jours vous serez baptisés dans l’Esprit Saint » se réalisa, les disciples devinrent missionnaires. L’Esprit les dirigea à étendre les limites de l’Eglise. L’Esprit fut donné aux disciples afin qu’ils soient les témoins de Jésus, de sa mort et sa résurrection (Actes 1,8).

Dans les Actes de Apôtres, on voit l’Esprit-Saint étendre le Salut accompli par Jésus à travers le témoignage des disciples. Bien que l’Esprit soit souverain et libre, c’est Jésus qui fournit le point de référence et le critère. Comme il en fut pour Jésus, l’Esprit « précède, accompagne et suit » l’Eglise dans sa mission. C’est l’Esprit, auteur de toute révélation, qui, le jour de la Pentecôte, crée l’Eglise fondée par le Christ. L’Esprit fait des apôtres des missionnaires, des témoins de la Résurrection du Christ, des martyrs (témoins) de Dieu et du Christ, tout comme le Père et l’Esprit ont été des témoins du Fils (Jn3, 33).

Il est vrai que l’Esprit souffle où il veut. Mais cela ne doit pas se comprendre comme une activité séparée de celle de Jésus-Christ et de son Eglise. L’Esprit souffle pour créer la communion et établir le Royaume de Dieu dans les coeurs par Jésus-Christ. Il y a une relation essentielle, une interdépendance de la mission du Fils et de l’Esprit dans ce monde. Il n’y a pas deux voies de salut parallèles : « Ce même Esprit a agi dans l’Incarnation, dans la vie, la mort et la résurrection de Jésus, et il agit dans l’Eglise. Il ne se substitue donc pas au Christ, et il ne remplit pas une sorte de vide ». (Redemptoris Missio 29). L’Esprit est le protagoniste de la mission des Apôtres et de l’Eglise. L’Esprit vivifie l’Eglise et la pousse à annoncer le Christ.

Abbé Landry Védrenne