Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 25 Janvier 2015 3è dimanche du Temps Ord. - Année B

Dimanche 25 Janvier 2015
3è dimanche du Temps Ord. - Année B

vendredi 23 janvier 2015, par paroissebonniere

PRIER POUR L’UNITE

 

Jésus annonce le Règne de Dieu et peu de temps après choisit d’appeler des disciples à le suivre. Il leur dit cette phrase fondatrice pour eux et ceux qui les suivront : « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Dans cette volonté qui est aussi une volonté divine, nous avons l’origine de l’envoi en mission de tous ceux qui annoncent l’évangile : les douze apôtres, les soixante- douze disciples, les évêques, successeurs des apôtres, mais aussi tous ceux qui croient en Jésus Christ. Tous sont envoyés pour l’annoncer aux hommes. En cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, il est important que nous catholiques reconnaissions dans la foi et le témoignage rendu au Christ par nos frères orthodoxes (bien persécutés en orient), anglicans, protestants, une part authentique de cet envoi en mission de Jésus. Ainsi quand nos frères chrétiens protestants évangéliques témoignent avec courage devant les berbères d’Algérie, et font des conversions.

 

L’œcuménisme (de « oikia » maison et « menous » tous) est cette recherche pour que se retrouvent dans une unique Eglise ceux qui croient que Jésus est le Christ le Fils de Dieu et sont baptisés en Lui. Il est fondé sur une volonté claire de Jésus. « Que tous soient un, comme moi en Toi et Toi en moi. Qu’eux aussi soient unis afin que le monde croie que tu

m’as envoyé. » (Jean 17) Il y a d’abord l’œcuménisme spirituel. C’est en nous unissant par la prière à Celui qui nous appelle à l’unité que pourra venir cette unité.

C’est pourquoi la semaine annuelle pour l’unité des chrétiens est une semaine

de prière. Pour ma part j’ai l’habitude de dire la très belle prière du Père Couturier

(cf p.2). L’œcuménisme a aussi une dimension pratique. Ce que nous pouvons faire ensemble il nous est bon de le faire : actions caritatives, investissement pour transformer la société (comme la marche pour la vie), actions évangélisatrices…

L’œcuménisme comporte enfin un dialogue théologique : travail de théologiens qui relève in fine de la responsabilité des pasteurs, pour l’Eglise catholique des évêques et du pape. Ce dialogue progresse lentement ou parfois à grands pas. Faisons plaisir à notre Seigneur, entrons dans la prière pour l’unité des chrétiens !

 

Abbé Rémy Houette +