Accueil du site > 20. Vie de la paroisse > 10. A la une > Dimanche 19 janvier 2014 TEMPS ORDINAIRE II

Dimanche 19 janvier 2014 TEMPS ORDINAIRE II

vendredi 17 janvier 2014, par paroissebonniere

Le véritable amour, méditation du Pape François en la chapelle de la maison Ste Marthe le 09/01/13


Le véritable amour n’est pas celui des feuilletons télévisés. Il n’est pas fait d’illusions. Le véritable amour est concret, il repose sur les faits, pas sur les paroles ; sur le fait de donner et non pas sur la recherche d’avantages. La recette spirituelle pour vivre l’amour jusqu’au bout réside dans le verbe «  demeurer », un « double demeurer : nous en Dieu et Dieu en nous ». Lors de la messe du 9 janvier, le Pape François a indiqué dans la personne de Jésus Christ, Verbe de Dieu fait homme, le fondement unique du véritable amour. C’est cette vérité, a-t-il dit, qui est « la clé de la vie chrétienne », « le critère » de l’amour. Comme de coutume, la méditation du Pape est partie de la liturgie du jour, en particulier de la première lecture (1 Jn 4, 11-18) où se trouve plusieurs fois une parole décisive : «  demeurer ». L’apôtre Jean, a dit le Pape, « nous dit tant de fois que nous devons demeurer dans le Seigneur. Et il nous dit également que le Seigneur demeure en nous ». « Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui », écrit encore Jean qui, a affirmé le Pape, nous dit en pratique que « ce fait de demeurer est le même que demeurer dans l’amour ». Et c’est une « belle chose que de sentir cela de l’amour ! » a-t-il a ajouté, mettant toutefois en garde : « Vous savez, l’amour dont parle Jean n’est pas l’amour des feuilletons télévisés ! Non, c’est autre chose ! ». En effet, a expliqué le Pape, « l’amour chrétien a toujours une qualité : le caractère concret. L’amour chrétien est concret. Jésus lui-même, lorsqu’il parle de l’amour, nous parle de choses concrètes : donner à manger à ceux qui ont faim, rendre visite aux malades  ». Ce sont toutes « des choses concrètes » parce que précisément, « l’amour est concret ». C’est « le caractère concret chrétien ».

Il existe un critère fondamental pour vivre véritablement l’amour. «  Le critère de demeurer dans le Seigneur et le Seigneur en nous et le critère du caractère concret chrétien est le même, toujours : le Verbe est venu dans la chair ». Le critère est la foi dans l’«  incarnation du Verbe, Dieu fait homme ». Et « il n’y a pas de véritable christianisme sans ce fondement. La clé de la vie chrétienne est la foi en Jésus Christ Verbe de Dieu fait homme  ». Le « deuxième critère à caractère concret » proposé par le Pape « est : dans l’amour, il est plus important de donner que de recevoir  ». La personne « qui aime donne, donne des choses, donne la vie, se donne à Dieu et aux autres ». En revanche, la personne « qui n’aime pas et qui est égoïste cherche toujours à recevoir. Elle cherche toujours à avoir des choses, à avoir des avantages. Voilà alors le conseil spirituel de « demeurer le cœur ouvert, non pas comme l’était celui des disciples qui était fermé » et les conduisait à ne pas comprendre. Il s’agit, a affirmé encore le Pape, de « demeurer en Dieu » et ainsi « demeurer dans l’amour  ». L’unique « critère pour demeurer réside dans notre foi en Jésus Christ Verbe de Dieu fait chair : précisément le mystère que nous célébrons en ce temps ».